Le blanchiment dentaire permet d'éclaircir la teinte des dents.

Ces techniques sont réservées à des cas particuliers, et ne doivent surtout pas servir de prétexte à une mauvaise hygiène bucco-dentaire !

La coloration des dents est influencée par différents éléments :

  • l'hérédité 
  • la prise de certains médicaments pendant la période de formation de la dent.
  • le mode de vie : consommation de café, thé, tabac, vin…

Avant de commencer un traitement de blanchiment dentaire, le praticien établira un bilan bucco-dentaire. Ainsi, l'on vérifiera qu'il n'y a pas de contre-indications au traitement : caries, maladies parodontales...

Gouttières ambulatoires
Le praticien prend une empreinte de la bouche, confectionne des gouttières, qui seront appliquées toutes les nuits durant environ deux semaines. Le patient insère le gel blanchissant dans la gouttière, et la porte pendant un temps défini par le praticien.

 

Les facettes


Les facettes sont des revêtements en céramique qui sont collés sur la dent.
Cette nouvelle technique permet une nette amélioration de l'esthétique du sourire, tout en préservant au maximum la structure d'origine de la dent.

Les objectifs :

  • corriger la teinte des dents lorsque le blanchiment ne suffit pas,
  • corriger les anomalies de forme des dents,
  • améliorer les problèmes d'esthétique liés à de légères malpositions des dents.

 

La réalisation
Lors d'une première séance, le praticien "prépare le terrain" et prend les empreintes. Puis, après que le laboratoire de prothèse a fini son travail, les facettes sont testées et collées.